L'Université de Liège offre à tous les étudiants réguliers en ordre d'inscription la possibilité d'accéder gratuitement à l'infrastructure réseau de l'ULiège et, par cette voie, au réseau informatique mondial Internet.

Du fait de son inscription à l'ULiège, l'étudiant s'engage à respecter la déontologie d'usage du réseau, et voit ses coordonnées mentionnées dans le répertoire électronique de l'Université : nom, prénom, section et, lorsqu'il en a demandé une, son adresse de courrier électronique. Conformément à la loi du 8 décembre 1992 sur la protection de la vie privée, il lui est loisible de refuser cette mention (refus à notifier par écrit au Service des Inscriptions), mais cela implique la privation de l'accès aux services Internet offerts par l'ULiège.

Le droit d'accès est strictement personnel. Il est interdit de le transférer à quiconque. Toute diffusion du mot de passe (notamment à des fins commerciales), qui aurait comme résultat une exploitation abusive du réseau, expose le détenteur à des mesures à la discrétion de l'ULiège, sans préjudice des actions que pourrait intenter toute partie s'estimant lésée par cette exploitation.

Procédure

L'autorisation d'accès à l'Internet est générée automatiquement dès l'enregistrement de l'inscription :

  • l'étudiant qui s'inscrit pour la première fois à l'ULiège reçoit immédiatement un identifiant personnel (composé de la lettre "s", en minuscule, suivie des 6 derniers chiffres du numéro de matricule), ainsi qu'un mot de passe, indiqués sur un document annexé à la carte d'étudiant ; l'identifiant et le mot de passe peuvent être utilisés dans un délai habituel de 24 heures après leur communication à l'étudiant.
  • en cas de réinscription, le mot de passe n'est pas changé. Le service des inscriptions génèrera un nouveau mot de passe uniquement si l'étudiant ne dispose plus de ses accès.

Services offerts (conséquences de l'inscription)

L'identifiant et le mot de passe personnels constituent ensemble la clé d'accès aux services Internet offerts par l'ULiège à ses étudiants :

  • l'usage des postes d'accès à l'Internet dans les salles publiques équipées à cet effet; cet usage n'exige habituellement pas d'autre formalité que l'introduction de l'identifiant et du mot de passe associé, lors de chaque session d'accès à l'Internet,
  • l'accès au réseau ULiège par "portable" dans les salles équipées à cet effet, soit par des prises murales en Ethernet, soit par une infrastructure sans fil ("Wireless"),
  • la disponibilité gratuite d'une boîte aux lettres électronique sur un serveur de l'ULiège : ce service est à activer par l'étudiant lui-même via les pages Web de l'ULiège relatives aux étudiants, à partir d'une station déjà connectée à "ULiègeNet", par exemple, dans une salle publique; l'adresse 'e-mail' de cette boîte aux lettres sera de la forme : Prenom.Nom@student.iliège.ac.be (où le Prénom peut être réduit à des initiales suivies ou non d'un "point", au choix de l'étudiant); chaque relève de la boîte demandera l'introduction de l'identifiant et du mot de passe.

L'usage de l'Internet suppose de la part de l'étudiant une maîtrise suffisante des outils informatiques d'exploitation de ce réseau, et aucune information n'est dispensée, autre que :

  • celle qui peut être acquise dans le cadre des cours,
  • celle qui est disponible dans les documents en format électronique sur le réseau (informations et instructions relatives aux programmes de courrier électronique ou aux programmes de communication),
  • celle qui peut être acquise au travers des échanges d'expérience entre étudiants.

Déontologie de l'Internet

Du simple fait de son accès au réseau, l'étudiant renonce à tout usage:

  • de nature à nuire aux intérêts matériels et moraux de l'Université, à ses missions et à sa réputation
  • de nature illégale ou dans le cadre d'une activité illégale quelle qu'elle soit

En particulier, il est interdit d'utiliser le réseau pour toute activité ayant pour résultat :

  • d'accéder de façon illicite aux ressources (machines, fichiers, bases de données, ...) des réseaux connectés, internes ou externes à l'Université de Liège, ou de nuire au fonctionnement de ces ressources (actions de type "hacker")
  • d'envoyer à de nombreuses personnes, via des listes, des messages qui pourraient les importuner
  • de dépenser inutilement des ressources mises à disposition (hommes, capacité du réseau, ordinateurs)
  • de compromettre la vie privée des utilisateurs
  • une exploitation commerciale du réseau
  • d'enfreindre la législation sur la propriété intellectuelle lors de l'utilisation ou de la diffusion de documents écrits, de documents visuels, de logiciels, ...
  • de nuire à l'image de marque de l'Université de Liège

Share this page