Art contemporain

Une nouvelle sculpture au Musée en plein air : "Harry" de Xavier Mary

Collection permanente du Musée


In Campus Culture

Le Musée en plein air du Sart Tilman intègre une sculpture de l’artiste d'origine liégeoise Xavier Mary à sa collection permanente. L'œuvre intitulée "Harry" sera installée le 18 octobre prochain sur le site du Blanc gravier. Par cette acquisition, le Musée en plein air souhaite soutenir et valoriser un artiste contemporain belge émergent dont le travail est reconnu en Belgique  et à l'étranger.

Harry Ferguson (1864-1960) et Henry Ford (1863-1947) apparaissent comme deux figures héroïques d’un XXe siècle où une série d’industries triomphantes ont façonné leur temps. À l’ombre de leur rivalité s’est écrite une véritable fable contemporaine. Ce sont deux personnalités antithétiques de notre modernité : Henri Ford / l’entrepreneur versus Harry Ferguson / l’inventeur. Entre ces pôles, les grandes révolutions techniques et industrielles se déroulent… et puis, il y a leurs échecs, leurs défaites et des issues parfois tragiques. Entre l’empire de Ford et l’inventivité en action perpétuelle de Ferguson, entre le « handshake » de l’Américain et le suicide présumé de l’Irlandais se formule une question qui hante encore le visage de notre époque : « Comment vivre, rêver et mourir à l’époque (post-)industrielle ? ».

Sur base de la rivalité insatiable entre ces deux hommes et de sa portée historique, Xavier Mary a développé Harry et Henry qu'il a présentées à la Neuer Aachener Kunstverein d’Aix-la-Chapelle en janvier/février 2018.

Constituées d’avant de tracteurs agricoles, ces pièces se présentent comme des monolithes de l’ « âge moderne ». Les moteurs, pièces fortes
de l’engin, se dressent sur quatre pieds. Ancrés au sol et entourés de leurs tôles de carrosserie, ils « pèsent » de leur inanité. La fonction motrice de ces « objets » s’oppose à leur statut sculptural.
Harry et Henry semblent avoir marqué un temps d’arrêt ou plutôt un arrêt hors du temps. Les textures poly-miroir de l’une se confrontent à l’aspect brut et « sauvage » de la seconde. L’aspect sophistiqué de Henry semble trouver un complément dans le look « do it yourself » de  Harry.

Harry, qui sera intégré de manière permanente au Sart Tilman (Blanc gravier) consiste en un tracteur de compétition tout terrain - le numéro 18 - retravaillé par l'artiste. Il a participé à la dernière course sur terre battue, organisée annuellement en Belgique par des agriculteurs passionnés. Avec ses quatre pots d’échappement attachés aux cylindres du moteur et son ossature en acier renforcée, la pièce évoque les inventions de Fergusson. Plus largement, sa forme exubérante semble corroborer une dynamique de l’excès en toutes choses.

Chaque année, le 8 novembre, date anniversaire de la mort de Harry Fergusson, le moteur de Harry pourrait être réanimé. Une occasion pour le Musée en plein air d’organiser un événement à l’image de la pièce : lives, performances et DJ se mêleraient au bruit du moteur.

Inauguration

Le vendredi 18 octobre 2019 à 17h30 au Blanc gravier (sur le parking) pour l'inauguration de la sculpture de Xavier Mary
et à 18h30 à la Maison des étudiants (quartier Agora, bâtiment B8) pour le vernsisage de l'exposition et le verre de l'amitié

Xavier Mary & guests

L'inauguration de cette œuvre importante sera aussi l'occasion de montrer quelques autres pièces de l'artiste dont la sculpture nommée Henry, le pendant de Harry, que le musée aura la chance d'accueillir temporairement et exceptionnellement dans ses murs, offrant ainsi l'opportunité d'appréhender un volet de l'œuvre de Mary dans sa globalité. Cette exposition temporaire permettra aussi à Xavier Mary d'inviter deux autres artistes avec lesquels il a noué des liens artistiques et amicaux : Aline Bouvy et Loup Sarion.

L'exposition temporaire sera visible du 19 octobre au 30 novembre 2019 à la Maison des étudiants (quartier Agora, bâtiment B8, anciens restaurants)

 

En savoir +

FB /MuseeEnPleinAir

Share this news