Vincent Manilève, Youtube derrière les écrans. Ses artistes, ses héros, ses escrocs


manilève

Entre la curiosité parfois teintée de jalousie des médias traditionnels et l’idolâtrie des jeunes spectateurs, Youtube incarne l’objet de nombreux fantasmes. Vincent Manilève a décortiqué pendant un an les différents aspects de la plateforme de vidéos la plus populaire du web mondial. Outre quelques chiffres édifiants (400 heures de contenu y sont postées chaque minute), l’ouvrage renferme un décryptage sans mépris de la galerie de créateurs qui compose le paysage du site, des conseils beauté de Sulivan Gwed (17 ans) à la vulgarisation de l’astronomie par Florence Porcel. Malgré un étalage sans ambages des pires travers de Youtube (publicités cachées, achat de faux abonnés, incitations à la haine…), on ressent chez l’auteur une sincère bienveillance. Au regard des propos condescendants des analystes qui jaugent les vidéastes comme des animateurs télé de seconde zone, "Derrière les écrans" déborde de fraîcheur.

Dans le biotope ultra-diversifié de Youtube, Vincent Manilève donne la parole tant aux gros poissons (Cyprien, Antoine Daniel…) qu’aux petits (les chaînes Point Sécu, Keyholes & snapshots…). Ce travail d’enquête sérieux prend le temps d’expliquer pas-à-pas l’ascension du site et la bulle dont profitent certains créateurs. À conseiller aux initiés autant qu’à ceux qui n’y comprennent rien – à condition d’avoir la curiosité nécessaire pour aller visionner les nombreux contenus emblématiques pointés par l’auteur. Car, loin de diaboliser Youtube, l’ouvrage invite le lecteur à s'y plonger de plus belle, désormais éduqué au média.

 

 

Boris Krywicki
chercheur en Journalisme et au Liège Game Lab

 

Vincent Manilève, Youtube derrière les écrans. Ses artistes, ses héros, ses escrocs, Lemieux, 2018, 240p.

 

Lectures pour l'été 2018

 

>> suivant

Partagez cette page