Stefan Platteau : Shakti et Meijo. Le sentier des Astres II & III

SPlatteau Shakti

En 2014, je rédigeais un conseil lecture pour Manesh, le 1er tome du Sentier des Astres de Stefan Platteau. Cette année, je vous vante le plaisir de lire Shakti, le deuxième tome, sorti il y a 2 ans et Meijo, le tome 3, pour lequel j’ai eu l’immense privilège d’être « relectrice finale ».

J’avais gardé en mémoire une lecture lente de Manesh, au fil de l’eau, c’était une expérience de lecture complétement nouvelle pour moi cette lenteur et ce plaisir de lenteur, bref j’avais voyagé dans ce livre au rythme du fleuve. J’ai donc commencé la lecture de Shakti avec ce souvenir, et là, quelle claque, nous avions quitté le fleuve et la fuite en avant commençait… mon dieu tout s’emballait, il fallait courir, il y a eu des … enfin une grosse bagarre … une seule mais quelle bagarre, quelle belle description des sentiments du guerrier qui attend, puis qui se bat, qui est entouré, qui doit parer, qui ne se rend pas compte de ce qui se passe autour de lui, qui réalise que le drame s’est joué ailleurs… c’est un « vis ma vie » de guerrier au feu….quelle magistrale écriture. Et puis on marche, on court, on se retourne, on stresse et on découvre un peu plus de la mythologie de ce monde, c’est féérique, c’est beau.

Tout comme avec Manesh, on a droit à un double récit, ici c’est la courtisane qui raconte….. qui conte l’histoire d’une jeune et naïve donzelle, Nisu…Celle qu’elle était à 16 ans quand la rencontre d’un 1er amour…nocif…. la conduit à être chassée de son peuple, de son île.

Pour en revenir à la narration de Shakti, là encore on est dans l’action et la découverte de mythes et légendes, ici, teintées de shamanisme lapon.  On est aussi dans une course : on court après son récit, on ne veut pas qu’il s’arrête.

 

Stefan Platteau

Meijo, nous emmène découvrir en partie, l’Outre-songe, un monde hors du temps où les âmes des damnés se perdent et vivent un perpétuel enfer et dont le voile des brumes qui l’en sépare du monde des vivants peut être surfé par les initiés « On peut prendre bien des raccourcis, par ce moyen, quand on ssait y faire !» ….le fameux sentier des Astres !  Cet Outre-songe qui a des répercussions sur le monde des vivants.

Bref on découvre dans ce tome, toujours au travers du récit de la courtisane, comment la jeune et naïve Nisu et devenue la mystérieuse Shakti, il nous emmène découvrir d’autres régions, d’autres paysages, d’autres traditions et toujours nous suivons la petite troupe des survivants des deux gabarres parties rencontrer le Roi Diseur.  Ce tome c’est aussi l’occasion d’envisager d’autres possibles, d’autres alliances.

Au-delà d’une lecture plus qu’agréable, d’un univers riche, l’auteur évoque des aspects bien actuels et sociétaux, notamment l’emprise et la soumission, bien souvent par amour, à ce qu’on appelle de nos jours les pervers narcissiques.  Son héroïne n’est pas une guerrière toute puissante, « elle a ses vulnérabilités, ses parts d’ombres, ses naïvetés et ses forces, ses moments lamentables et ses moments formidables, une personnalité qui se forge et s’endurcit au fil des épreuves, de ses erreurs aussi » (ActuSF). Elle est cette femme ordinaire, combattante du quotidien.

Je ne peux que recommander la lecture de ces trois tomes, c’est un voyage, plein de couleurs.  Les inspirations de Stefan Platteau sont multiples, des traditions indoues aux rites shamaniques lapons c’est un voyage au travers de traditions qui nous change de l’univers parfois convenu de la Fantasy.  Il nous promet le meilleur pour les deux tomes qui termineront la saga.

 

Dominique Thewissen
SMAQ (Service de Management et d'Accompagnement à la Qualité)

Stefan Platteau, Les sentiers des Astres. 2 Shakti, J'ai lu, 2017, 573 p.
Stefant Platteau, les sentiers des astres. 3. Meijo, Les Moutons électriques, 2018, 464 p.

 

Lectures pour l'été 2018

 

>> suivant

 

Partagez cette page